Histoire de l'ichtyose

L’ichtyose est souvent présente à la naissance. Dans ce cas, la peau du bébé peut se présenter sous différentes formes.

Tout d’abord la peau peut-être rouge et recouverte de fines squames blanches (érythrodermie ichtyosiforme). Cet aspect persistera habituellement inchangé tout au long de la vie. Rarement, certaines formes peuvent s’améliorer avec l’âge.

Le bébé à la naissance peut aussi présenter un aspect de « bébé collodion ».

Dans ce cas, le nouveau-né est enveloppé d’une membrane rigide, tendue et brillante. Au niveau du visage, cette membrane attire les paupières vers l’extérieur (ectropion), ce qui empêche l’œil de se fermer complètement. Les lèvres sont également attirées vers l’extérieur de la bouche (eclabion). Les doigts et les orteils sont repliés et enfermés dans cette membrane. Les mouvements du bébé peuvent être diminués par cette membrane qui rigidifie les articulations. Les bébés collodions doivent être hospitalisés en néonatologie en raison d’un risque de complications graves (infection, déshydratation). Cet état de bébé collodion est transitoire. En effet, en quelques semaines la membrane va se fissurer et disparaître. La peau prendra alors soit un aspect d’érythrodermie ichtyosiforme, soit un aspect d’ichtyose lamellaire, soit une forme intermédiaire. Lorsque le patient n’a pas connaissance de l’aspect qu’avait sa peau à la naissance, on peut savoir qu’il s’agissait d’un bébé collodion si le tour de l’oreille (pavillon) n’est pas bien régulier.

Un petit pourcentage de bébés collodions va guérir ou ne conserver qu’une simple peau sèche.

A côté de ces ichtyoses présentes à la naissance, certaines ichtyoses peuvent apparaître un peu plus tard dans l’enfance.