Que faut-il penser des médecines parallèles ? de la phytothérapie ? des plantes ?

Aucune médecine à ce jour, quelle soit classique ou non, ne permet de guérir l’ichtyose. Les traitements ont pour objectif d’améliorer la peau et de réduire les signes. Les traitements disponibles en médecine classique ont fait l’objet d’études scientifiques poussées qui ont permis leur mise sur le marché, ont montré leur efficacité, leur mode d’action et leurs éventuels effets indésirables. A l’inverse, il n’y a pas eu d’étude sur les produits utilisés en médecine parallèle. L’efficacité n’est pas prouvée, on ne connait pas la toxicité et la tolérance. Les plantes peuvent être dangereuses et dans notre pratique de dermatologue, on observe de nombreuses réactions allergiques, parfois violentes et durables aux plantes. De plus, il s’agit de produits parfois onéreux et non pris en charge. Au total, nous les déconseillons donc, ce d’autant que la peau est plus perméable dans l’ichtyose et pour certaines formes plus sujette à l’allergie. Nous conseillons d’utiliser des produits non parfumés et sans conservateurs.