21 jours à Avène

Cet été, environ 40 patients atteints d’ichtyose ont participés à une étude organisée par les laboratoires Pierre Fabres.
Nous avons passés 3 semaines de cure à Avène, entièrement pris en charge par les laboratoires, du grand luxe!

La station thermale est extrêmement isolée, dans la montagne, à 20min à pieds de l’épicerie/tabac/banque/boulangerie/presse du village.

Lors de mon séjour, nous étions une 15aine d’enfants et d’adultes, dans cette bulle hors du temps et des contraintes quotidiennes.
Cette situation nous a permis de nombreux échanges entre personne de tous les milieux et de tous les âges, notamment entre mamans de bébé collodions, souvent fragilisées par le souvenir de cette naissance. Cela n’a pas empêché les moments de grâce et de franche rigolade.

La cure en tant que telle restera un bon souvenir: Je me suis laissée dorloter 1h30 à 2h par jour, avec bain,douche, massage et enveloppement (génial) . Doux train train, mais, en ce qui me concerne, les résultats ne sont pas au rendez-vous. De retour à Lille en cette fin d’été, l’état de ma peau s’est comme effondré. A ce jour, il ne reste aucun bénéfice de la cure sur ma peau, mais une jolie parenthèse dans mon cœur!